L’adolescence est un période difficile que de nombreux jeunes ont du mal à passer sereinement.

Ils sont souvent tiraillés entre l’envie d’être protégés par leur parents en restant des enfants et leur besoin d’indépendance, de grandir.

Ils comprennent mal leurs émotions divergentes et leur besoin de changements constants. Leurs sautes d’humeurs sont fréquentes et un fossé à souvent tendance à se créer avec leurs parents, qui ne les comprennent plus.

Les jeunes que j’ai rencontrés, sont souvent dans une situation de détresse affective et la sophrologie leur permet de se réaproprier leurs émotions, de travailler sur les changements de leurs corps.

Une pratique régulière les aident à se calmer plus facilement, à prendre du recul par rapport à leurs problèmes, à être moins exaltés et plus sereins à la maison et à l’école.