Tout d’abord il y a l’envie d’avoir un bébé, l’attente de la conception, l’annonce pleine de joie et souvent teintée d’inquiétude, le partage avec les proches… et là tout d’un coup, passée l’euphorie des premiers jours: BAM les nausées, les pleurs,les douleurs en tous genres, les doutes… J’ai souvent été frappée par le nombre de femmes qui souhaitaient plus que tout avoir un bébé et qui vivaient mal, voir très mal, les premiers mois de grossesse.

Cette réaction est dûe aux chamboulements hormonaux et corporels que provoque une grossesse. Les femmes sont peu voir pas du tout préparées à ces changements et il faut quelques mois pour que le corps et le mental s’harmonisent.

La sophrologie est un très bon allié pour faire face au coup de blues du début de grossesse. Toutes les femmes enceintes devraient pouvoir vivre ses moments sereinement, et la préparation sophrologique, si elle est prise dès le début de la grossesse permet de travailler sur son schéma corporel et du coup, d’apprivoiser ce corps qui s’arrondit.

La sophrologie permet aussi, grâce à l’apprentissage de la respiration et les projections positives de relativiser, de mieux gérer les angoisses et les troubles du sommeil.

Enfin se recentrer sur soi, permet aussi à la future maman de se concentrer sur son bébé et d’être plus à l’écoute de ses mouvements, ils sont plus perceptibles lorsque que le corps est détendu.

L’accompagnement à la grossesse par la sophrologie est donc tout indiquée pour vivre ces 9 mois paisiblement, en ne gardant que la joie, l’excitation de l’attente et l’harmonie du couple.

A lire: la sophrologie bien-être et grossesse dans neuf mois.com.

http://www.enceinte.com/article_info/1/mode_et_beaute/bien_etre_et_grossesse/la_sophrologie.html